Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

19/11/2009

Goma : crash d'un avion de CAA, quelques blessés.

gom.jpg

Goma : crash d'un avion de CAA, quelques blessés.

 

L’avion qui transportait le gouverneur de la province du Nord-Kivu Julien Paluku vient de connaître un accident à son atterrissage à l’aéroport de Goma. C’est un avion de la compagnie CAA (compagnie africaine d'aviation) qui faisait la liaison entre Kinshasa et Goma. Avec 117 passagers à son bord, 20 personnes ont été blessées et aucun mort.

Les 20 personnes blessées, victimes de ce crash sont prises en charge en ce moment à la structure sanitaire du contingent indien de la Monuc à Goma. Certains rescapés témoignent que le pilote aurait eu un problème de freinage, en raison de mauvaises conditions climatiques. L’avion a enfin fini sa course à plus de 500 mètres dans la lave de volcan. Une partie de l’appareil est endommagé. Mais l’équipage a réussi à mettre en marche le système de sauvetage des passagers.
Le personnel de l’aviation de la Monuc est immédiatement intervenu à la rescousse des passagers en y dépêchant des camions anti-incendie et des ambulances.
Il faut également rappeler qu’en avril 2008, un avion de la ligne Hewa Bora s’était écrasé au décollage sur un quartier populaire à Goma, faisant ainsi 40 morts une soixantaine de blessés et 13 disparus.
La piste de l’aéroport de Goma a été détruite dans sa partie nord par le volcan survenu en 2002. Il ne reste donc plus que deux kilomètres disponibles pour les décollages et atterrissages. Après l’accident de Hewa Bora en 2008, le gouverneur Julien Paluku avait pris la décision de réparer la piste,coupée par le volcan.
Mais à ce jour, ces travaux sont suspendus depuis quelques jours pour des raisons qui restent encore inconnues.
Et pour ce qui est de la liste noire de l’Union Européenne sur les avions de la ligne congolaise, une commission d’audit a été mise sur pied pour permettre d’inspecter les aéronefs congolais.

Copyright Radio Okapi /L’EXPRESSION

Commentaires

esperons que cela va ouvrir les yeux au gouverneur afin qu'on poursuive les travaux a moins qu'il veut une autre catastrophed du genre.

Écrit par : Joe | 20/11/2009

Les commentaires sont fermés.