Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

12/01/2010

RDC:Internaionale

Affaire De Gucht : le gouvernement congolais est tombé dans un piège, selon certains acteurs politiques

Karel De Guusht.jpg

 

 

Karel De Gucht, commissaire européen au Développement. Photo express.be

La décision des autorités congolaises de refuser le visa à M. Karel De Gucht pour ses propos jugés indélicats contre la RDC, continue d’alimenter la classe politique congolaise. Pour certains acteurs politiques, le gouvernement du Congo est tombé dans le piège de la déclaration du commissaire européen au Développement.

 

Tel est le point de vue du député national Tshibangu Kalala, membre de l’Alliance de la majorité présidentielle (AMP). « Je trouve qu’on est allé trop loin. Ça ne sert à rien, là on tombe dans un piège », estime-t-il. Pour ce député, on ne peut pas, en même temps, vouloir coopérer avec un pays, et refuser à son ministre .... le visa d’entrée sur le territoire national. « Si vous dites que Karel De Gucht ne peut pas venir au Congo, mais c’est votre interlocuteur privilégié pour collaborer et coopérer avec l’Union européenne », explique le Pr. Tshibangu Kalala. Le député de l’AMP indique que le gouvernement congolais aurait pu laisser le commissaire européen venir, quitte à protester vigoureusement contre son comportement. « S’il veut venir ici, qu’il vienne, et qu’on lui dise : « Monsieur, vous venez faire quoi ici parce que nous sommes des incompétents ?. Donc, il y avait moyen de faire autrement les choses. C’est l’Union européenne qui nous intéresse, et pas Karel De Gucht. Il ne fallait pas tomber dans ce piège là», conclut le député Tshibangu Kalala.

Même réaction de la part du député national Vuemba de l’opposition qui estime que, dans cette affaire, c’est le peuple congolais qui est perdant. Le député rappelle que le président Joseph Kabila lui-même, s’adressant à la presse belge, avait déclaré qu’il lui manquait quinze hommes pour conduire son projet du Congo. « D ans cette affaire, qui gagne et qui perd ? Le Congo a énormément besoin de l’Union européenne, surtout de son commissaire au Développement qui a plus de 200 millions de dollars pour le peuple congolai », a laissé entendre Vuemba, soulignant qu’à toutes les épreuves que la RDC a toujours eues avec la Belgique, c’est le Congo qui a toujours perdu, « même à l’époque du grand maréchal.»

Copyright Radio Okapi /Expression-RDCongo.

 

 

 

Les commentaires sont fermés.