Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

02/11/2010

Les Infos en Afrique

 

 

 

 

 

  Benin: as devastating floods continue to spread, aid reaching the most vulnerable people

 


(New York/Geneva/Cotonou: 1 November 2010): Humanitarian organizations are providing essential humanitarian aid to people affected by floods in Benin over the last month, as rainfalls continues across the country, causing the Niger River in the north of Benin to rise, worsening the situation.

At least 680,000 people have already been affected by the floods which started in mid-September. Around 200,000 people, most of which are currently in host families, are in need of shelters, with over 55,000 homes totally destroyed, 128,000 hectares of crops ruined, and 81,000 livestock dead. A total of 55 municipalities out of 77 in Benin have been affected.

“Needs are very high because of the floods. We will continue to do everything we can to ensure the response is as quick and effective as it can be,” said Nardos Bekele-Thomas, United Nations Resident Coordinator in Benin.  

On 30 October, the World Food Programme (WFP) and its partners CARE and Caritas distributed food to approximately 2,450 vulnerable people living with host families in Zangnanado, one of the worst affected areas of the country.

“Food is one of the most important needs at this stage,” said Moumini Ouedraogo, WFP Country Director in Benin. “Many people lost their crops because of the devastating floods--if we do not intervene in time, the consequences could be serious.”

The United Nations Children’s Fund (UNICEF) has provided 262,000 water purification tablets and hygiene material for 150,000 people. To support the Ministry of Health, the World Health Organization (WHO) has provided a health kit for treating 1,000 cholera cases over a period of three months and Médicines Sans Frontières is providing logistical support for the treatment of cholera cases in Cotonou.

More aid will be delivered in the days ahead. Approximately 430 tents will be distributed in the Departments of Alibori, Borgou, Collines, Mono and Zou in the coming days by the United Nations Refugee Agency (UNHCR) in collaboration with its partners on the ground.

Donors have also shown their support to Benin. The Government of Japan has sent emergency supplies, including blankets, tents, plastic sheeting and bedding. The mobile company Mobile Telephone Network donated 30 million FCA, or more than US$ 63,600, to Caritas for the distribution of food and to purchase 600 insecticide-treated nets, and the Bank of Africa in Benin donated 25 million FCA to support humanitarian activities.


BENIN: les Inondations continuent, l’aide d’urgence arrive aux sinistres

 



(New York/Genève/Cotonou, le 1er novembre 2010): les organisations humanitaires sont en train d’apporter l’aide d’urgence aux sinistrés des dernières inondations causées par les fortes pluies qui se sont abattues sur le Benin le mois dernier. De fortes pluies continuent de tomber, causant la crue du fleuve Niger dans le nord du pays, aggravant la situation.

Au moins 680 000 personnes ont été touchées par les inondations qui ont commencé à la mi-septembre.  Environ 200 000 personnes, dont la majorité se trouve dans des familles d’accueil, ont besoin d’abris. Plus de 55 000 habitations ont été détruites, 128 000 hectares de cultures ont été dévastées et 81 000 têtes de bétail décimées. Au total, 55 communes ont été affectées sur les 77 que compte le pays.
 
“Les besoins sont énormes au cause des inondations. Nous allons continuer de faire du mieux que nous pouvons pour apporter une réponse rapide et efficace aux populations,’’ a dit Nardos Bekele-Thomas, le Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies au Benin.  

Ce 30 octobre, le Programme Alimentaire Mondial (PAM) et ses partenaires CARE et Caritas ont distribué de l’aide alimentaire à environ 2 450 personnes vulnérables vivant dans des familles d’accueil à Zangnanado, l’une des communes sévèrement touchées.

“A ce stade, la nourriture est l’une des priorités des populations sinistrées,’’ a dit Moumini Ouedraogo, le Directeur du PAM au Bénin. “Plusieurs familles ont perdu leurs récoltes à cause des crues dévastatrices occasionnés par les inondations, et si nous n’agissons pas vite, les conséquences risquent d’être désastreuses.”

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a distribué 262 000 comprimés pour la purification de l’eau ainsi que des kits d’hygiène pour 150 000 personnes. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) est venue en appui au Ministère de la Santé avec un kit de traitement du cholera pour la prise en charge de 1 000 cas pendant trois mois.  Médecins sans frontières (MSF) apporte aussi un appui logistique pour la prise en charge des cas de cholera dans la ville de Cotonou.

Plus d’aide humanitaire sera acheminé incessamment aux populations sinistrées. Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et ses partenaires opérationnels, vont distribuer dans les tout prochains jours 430 tentes dans les départements de l’Alibori, du Borgou, des Collines, du Mono et du Zou.

Les bailleurs de fonds ont aussi manifesté leur soutien aux victimes des inondations. Le Gouvernement du  Japon a envoyé une aide d’urgence, composée de couvertures, de tentes, de bâches et de nattes en faveur des populations affectées. L’opérateur de téléphonie mobile MTN a fait don de 30 millions de francs CFA, soit 63 600 dollars américains, à Caritas pour l’achat de vivres et de 600 moustiquaires imprégnées au profit des sinistrés. Bank of Africa (BOA) a apporté, quant à elle, un appui financier de 25 million de francs CFA aux activités humanitaires.

 

 

OCHA Benin.

 

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

EXPERIENCE PILOTE  D’UN TRIBUNAL POUR ENFANTS OPERTIONNEL A LUBUMBASHI (KATANGA)


LUBUMBASHI, République Démocratique du Congo, 26 Octobre 2010 –
 Les tribunaux de paix de Lubumbashi, capitale de la province du Katanga, qui font office du premier tribunal pour enfants en République Démocratique du Congo (RDC) obtiennent depuis le 17 mars 2010  des résultats encourageants.

 

En effet, de Mars à Septembre 2010, ces tribunaux qui fonctionnent comme un modèle pilote en RDC ont enregistré avec l’appui du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) 190 enfants (108  en conflit avec la loi et 82 enfants victimes de violences et d’abus. Ces résultats  ont été possibles selon Madame le Premier Président de la Cour d’Appel de Lubumbashi, grâce a la mise en place des greffes autonomes, l’affectation des assistants sociaux et d’un système  alternatif de garde des enfants et de prise en charge judiciaire.

 

« Le besoin de donner accès à la justice aux mineurs est énorme à travers toute la RDC » ; Souligne Pierrette Vu Thi, Représentante de l’UNICEF en RDC. Cependant, pour étendre le modèle pilote appuyé par l’UNICEF à Lubumbashi, un engagement ferme du Gouvernement congolais est nécessaire. Déplus des investissements conséquents des bailleurs de fonds sont requis, en tant que partenaires du Gouvernement dans la reforme du secteur de la justice.

 

L’UNICEF est préoccupé par la situation des enfants en conflit avec la loi et des enfants victimes de violences et d’abus en RDC. Ainsi, lors de sa  visite, a Lubumbashi en octobre 2010, le Directeur Régional de l’UNICEF en Afrique de l’Ouest et du Centre, Gianfranco Rotigliani a estimé que « L’ensemble des partenaires impliqués dans cette problématique doivent déployer davantage d’efforts pour que tous les enfants congolais en conflit avec la loi et victimes d’abus jouissent pleinement de leurs droits.

 

Pour rappel, en Janvier 2009, la RDC s’est dotée de la loi portant protection de l’enfant pour renforcer le cadre juridique pour la protection des enfants et la promotion de leurs droits afin d’améliorer un environnement protecteur pour tous les enfants vivant en RDC.

 

Ainsi, à l’instar des autres provinces, le Groupe de Travail Justice pour Enfants a été restructuré en vue de coordonner, mener des réflexions, et définir des  stratégies  pour améliorer l’accès des enfants à la justice au Katanga. Puis, en mars 2010, il s’est tenu dans cette province, une Conférence internationale sur la justice pour enfants pour définir un cadre opérationnel commun pour la conduite d’actions cordonnées en matière de justice pour enfants en RDC, et enrichir le Katanga des expériences de certaines provinces du Niger et du Benin; notamment en matière d’alternative a l’enfermement et de mesures extrajudiciaires. Suite a cette conférence, pour montrer l’engagement des autorités judiciaires des provinces, elles ont mis à la disposition du  premier Tribunal pour enfants de la République Démocratique du Congo, un local qui a été réhabilité et équipée par l’UNICEF

 


A propos de l'UNICEF 
L'UNICEF est présent dans plus de 150 pays pour aider les enfants à survivre et à s'épanouir, de la petite enfance à l'adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l'UNICEF soutient la santé des enfants et de la nutrition, l'eau et l'assainissement, la qualité de l'éducation de base pour tous les garçons et les filles, et la protection des enfants contre la violence, l'exploitation et le SIDA. L'UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d'entreprises, de fondations et de gouvernements. 


Pour de plus amples informations s'il vous plaît contacter: 

Alessandra Dentice, Chef de Protection, UNICEF RDC/Kinshasa, adentice@unicef.org

Cornelia Walther, Chef de Communication UNICEF RDC/Kinshasa, cwalther@unicef.org ,

Les commentaires sont fermés.