Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

28/02/2011

RDC: Informations sur la Société

Arrestation d’un consultant de l’UE: la Sodefor dément son implication

La Société de développement forestier (Sodefor) déclare n’avoir pas porté plainte dans l’affaire de  Barthélemy Molele, consultant de l’Union européenne, arrêté fin janvier à Gemena (Equateur). A travers une correspondance adressée à Radio Okapi, jeudi 24 février, elle a démenti les allégations selon lesquelles elle serait à la base de cette arrestation. 

La direction générale de Sodefor affirme que ce consultant de l’UE a été mis aux arrêts, plutôt, à la suite d’un mandat d’arrêt des autorités provinciales, citant particulièrement l’inspecteur provincial de la police/Equateur.

Selon le document de la Sodefor, les autorités provinciales «n’avaient pas apprécié la démarche de Monsieur Molele qui a débouché sur les incitation aux troubles sociaux des populations.»

Cette version contredit celle précédemment avancée par Didier Molele, fils de cet agent de l’Union européenne. D’après lui, Barthélemy Molele «était allé à l’Equateur pour voir sa base. La population lui a soumis le dossier de Sodefor, en vue de voir si le permis d’exploitation de cette entreprise est en règle. Après vérification, M. Molele a constaté que le contrat est caduc. La population s’est énervée et a empêché les agents de Sodefor d’exploiter le bois.»

La correspondance de cette entreprise poursuit que «la Sodefor  n’y est pour rien dans cette arrestation.» Elle affirme, néanmoins, que les actions de Barthélemy Molele ont soulevé les populations et limité la libre circulation des travailleurs et des engins de cette entreprise et des autres exploitants forestiers.

Barthélemy Molele était en visite privée dans la région, lorsque les services de sécurité l’ont interpellé, vendredi 28 janvier. Selon les membres de sa famille, il serait arrêté sans motif valable.

R.Okapi/Expression-rdc

Les commentaires sont fermés.