Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

20/06/2011

COMMUNICATION

Communiqué de presse


RDC : Plusieurs dizaines de milliers d’enfants voient leur vie détruite dans les rues

A l`occasion de la Journée de l`Enfant Africain, l`UNICEF tire la sonnette d’alarme sur l`impact de la violation des droits des enfants en rupture familiale et la nécessité de mettre en place un environnement protecteur


Kinshasa, 16 juin. C’est autour du thème : «Tous ensemble pour des actions urgentes en faveur des enfants de la rue», proposé par le Comité africain des experts sur les droits et le bien-être de l’enfant que l’on célèbre cette année la Journée de l’Enfant Africain, le 16 juin 2011. Des activités sont organisées dans plusieurs provinces du pays. Ainsi à Kinshasa, l’Ambassadeur national bénévole du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), Trésor Lualua, participe à des activités en faveur des enfants de la rue, dont une réunification familiale dans la commune de N’djili. A Lubumbashi, une soirée de gala regroupera des personnalités de la province, parmi lesquelles figurent le Gouverneur Moise Katumbi Chapwe et des opérateurs économiques. Les fonds récoltés à cette occasion serviront à financer des projets en faveur des enfants vulnérables dans la province. A Goma, des enfants ont présenté les journaux télévisés dans 7 chaînes de radiotélévision et animé des émissions sur la situation de leurs pairs vivant dans les rues de leur ville.

Cette célébration offre une opportunité d’interpeller les décideurs, la société civile et les communautés sur la violation des droits des enfants qui vivent dans la rue ; l’urgence d’améliorer la situation des enfants vulnérables en République Démocratique du Congo et de tout mettre en œuvre pour leur offrir un environnement protecteur au sein de leurs familles.

L’enquête menée par le Réseau des Jeunes et Enfants de la Rue (REJEER) en 2006 sur les enfants de la rue à Kinshasa, relevait qu’environ 13,000 filles et garçons avaient élu domicile dans les rues de la capitale congolaise et vivaient d’expédients pour leur survie. Du fait de la paupérisation des familles, il est à craindre que ce chiffre ait augmenté depuis.

Il y a quelques années, beaucoup de personnes pensaient que le phénomène des enfants de la rue serait marginal et disparaîtrait rapidement grâce aux valeurs traditionnelles de la famille africaine. Malheureusement, dans tous les chefs-lieux des provinces de la RDC, on constate aujourd’hui le contraire. De nombreux enfants vivent effectivement dans la rue en milieu urbain, les conflits et la crise économique ambiante ne font qu’exacerber cette situation. L’UNICEF et ses partenaires estiment à près de 30,000 le nombre d’enfants en rupture familiale en RDC.

Tout en reconnaissant les efforts ayant abouti à la promulgation de la loi portant protection de l’Enfant, tous les opérateurs sociaux recommandent que des mesures soient prises à trois niveaux : 1) la sensibilisation des communautés concernant leur devoir de protection, 2) la réponse efficace aux enfants affectés et 3) l’accès gratuit aux services sociaux de base pour les familles démunies. « Nous avons une responsabilité partagée de protéger les enfants les plus vulnérables et de leur offrir le meilleur avenir possible, » a notamment souligné Pierre Vu Thi, Représentante de l’UNICEF en RDC.

L’UNICEF, de par son mandat, réitère son engagement aux côtés du Gouvernement, pour l’accompagner dans la lutte contre le phénomène des enfants en situation de rue, en préconisant l’allocation de ressources conséquentes pour la mise en œuvre de programmes de prévention, de prise en charge et de réinsertion des enfants vulnérables en famille et au sein de leurs communautés.

A propos de l’UNICEF
L'UNICEF est présent dans plus de 150 pays pour aider les enfants à survivre et à s'épanouir, de la petite enfance à l'adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l'UNICEF soutient la santé des enfants et de la nutrition, l'eau et l'assainissement, la qualité de l'éducation de base pour tous les garçons et les filles, et la protection des enfants contre la violence, l'exploitation et le SIDA. L'UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d'entreprises, de fondations et de gouvernements.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :
Alessandra Dentice, Kinshasa ++ 243 817151695 adentice@unicef.org
Cornelia Walther, Kinshasa ++ 243 8108846746 cwalther@unicef.org


Cornelia Walther
   Chief of Communication

   UNICEF DRC/Kinshasa

Les commentaires sont fermés.