Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

27/09/2011

RDC:SOCIETE

Marie-Thérèse Osumbu: «On n’a pas de choix. On doit l’aimer, la RDC est imprégnée dans notre sang»

 Depuis 22 ans, Marie-Thérèse Osumbu vit en  Belgique, où elle est mariée à un Belge. Elle dirige depuis 6 ans une ONG, dénommée: «Oser la vie». Celle-ci mène en RDC des activités visant la défense et la protection des droits de l’enfant et la promotion  des droits de la femme.

«On a beau être naturalisé belge, mais notre ADN, c’est la RDC », a déclaré Marie-Thérèse Osumbu.

R.Okapi/expressionrdc

RDC:A LA UNE DES MEDIAS

Médias: le CSAC a son bureau définitif

 Les membres du Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (CSAC) ont mis en place, consensuelle ment, le bureau définitif de cet organe de régulation des médias. Deux femmes font partie de ce bureau.L’abbé Jean-Bosco Bahala et Alain Nkoy en sont respectivement président et vice-président.

Chantal Kanyimbo, présidente de l’Union nationale de presse congolaise (UNPC) occupe le poste de rapporteur principal.

Elle est secondée dans cette fonction par Luemba Luma Nsanga.

La questure est occupée par Thadée Onokoko.

Le CSAC a aussi désigné le même lundi ses commissions permanentes.

Me Museka Sala pilote la commission juridique, Banza Tiefolo, la commission technique et Tito Ndombi la commission socioculturelle.

«Nous allons dans les deux jours qui suivent produire les directives sur les élections. La loi nous impose de le faire un mois avant le début de la campagne électorale. Cela est urgent. Nous allons mettre en place aussi comme il y en avait, le bureau d’information électorale, nous allons envoyer également des gens sur terrain, pour pouvoir vulgariser la loi électorale ou même la loi sur le CSAC,» a déclaré le président du CSAC l’abbé Jean-Bosco Bahala.

Il a promis que son institution va œuvrer pour avoir des élections apaisées.
«Vous voyez déjà que beaucoup de gens se plaignent du fait que certains ont commencé une campagne précoce. Tout cela est du rôle du CSAC d’essayer d’amener tout le monde à un consensus sur la manière de gérer ces élections,» a-t-il ajouté.

R.Okapi/expressionrdc

Insécurité l'Est de la RDCongo

Beni: des patrouilles mixtes PNC-FARDC pour faire face au regain d’insécurité

 

Au lendemain de l’assassinat du chef du quartier Matembo dans la commune de Mulekera, le comité urbain de sécurité de Beni a pris une série de mesures pour endiguer l’insécurité observée ces derniers jours dans cette ville du Nord-Kivu.Désormais, des patrouilles mixtes renforcées de la police et des FARDC seront présentes dans les huit quartiers de la ville pour intervenir en cas de nécessité, a indiqué le maire de la ville Jean de Dieu Paluku Kisaka.

Le maire indique par ailleurs que l’un des présumés assassins de M. Kambale Katoto Marcel a été abattu par la police lundi matin aux environs de 9 heures locales dans la commune Mulekera.

Ce dernier avait tenté de tirer sur les policiers qui venaient pour l’arrêter.

Son complice qui l’avait dénoncé est actuellement à l’agonie dans un hôpital de Beni.

Il a reçu plusieurs balles lors de son arrestation tard dans la nuit de dimanche.

Selon la même source, les deux bandits s’étaient évadés de la prison centrale de Kakwangura de Butembo, il y a un mois.

Le maire de la ville annonce la poursuite des enquêtes.

 

R.Okapi/Expressionrdc

 

RD CONGO – ALERTE

Kinshasa, 23 septembre 2011

 Katanga : un ancien ministre et membre influent du parti présidentiel se rend justice en confisquant des caméras d’une télévision

 Journaliste en danger (JED) est scandalisée par le comportement de M. Tshikez Diemu, ancien ministre de la Défense et membre influent du parti présidentiel, PPRD, qui a abusé de sa position pour confisquer deux caméras d’une chaîne privée de télévision.  Quelles que soient les récriminations de M. Diemu contre la Radio Télévision Musumba (RTM), JED considère qu’il ne revient pas à cet ancien ministre de se rendre justice en usant des voies de fait.  JED demande par conséquent à M. Diemu de restituer sans délai le matériel ainsi confisqué, sans droit, ni qualité.

 

Selon les informations recoupées par JED, Eddy Kapend et Paul Chises, cameramen à Radio Télévision Musumba (RTM), une chaîne communautaire émettant à Musumba, dans le territoire de Kapanga, à 600 Kms de Kolwezi, troisième ville de la province du Katanga, au sud-est de la RDC, ont vu leurs caméras arrachées, dimanche 18 septembre 2011, par M. Tshikez Diemu, ancien ministre, candidat député et membre du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD, parti présidentiel). 

 

Les deux cameramen étaient partis filmer un meeting qu’a tenu M. Tshikez Diemu à sa résidence privée. A la fin du reportage, les deux professionnels des médias ont été dépouillés de leurs matériels de travail, composés des deux cameras et des bandes cassettes contenant l’enregistrement de ce meeting, par les gardes du corps de M. Diemu.

 

Contacté vendredi 23 septembre 2011 par JED, Kapend a déclaré qu’ils étaient autorisés à réaliser le reportage par M. Tshikez. « Après avoir confisqué nos caméras, M. Tshikez nous a dit qu’il voulait vérifier si nous avons enregistré toutes les questions que lui a posées la population au cours de ce rassemblement. Nous avons passé plus de six heures entrain d’attendre nos matériels. C’est vers 22 heures que M. Tshikez nous a demandé de revenir lundi matin (ndlr : 19 septembre 2011)  récupérer nos caméras » a témoigné Kapend avant d’ajouter que ces caméras n’ont pas été restituées lundi comme promis sous prétexte que M. Tshikez était insulté par leur média.

 

Joint au téléphone à son tour, M. Tshikez a déclaré que le samedi 17 septembre 2011 un journaliste a tenu sur les ondes de la RTM des propos discourtois à son endroit en demandant à la population de ne pas assister à son meeting qu’il a qualifié de distraction. « Ils ne récupéreront leurs caméras que si la RTM  me présente les excuses sur ses ondes », a conclu M. Tshikez.  

 

M. l’abbé Jonas Mazez, coordonnateur ai de RTM a, quant à lui, déclaré que leur journaliste a tout simplement sensibilisé la population à voter utile en disant : « cette année, vous devez voter les hommes qu’il faut à la place qu’il faut ».

 

Pour tout contact :

 

Journaliste en Danger

374, av. Col. Mondjiba. Complexe Utexafrica. Galerie St Pierre

Kinshasa/Ngaliema. B.P. 633 Kinshasa 1

Téléphone: +243 81 36 37 037 ou +243 99 99 96 353

E-mail : jedkin@jed-afrique.org, jedkin@vodanet.cd, jedkin@micronet.cd

Internet : www.jed-afrique.org