Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

18/11/2009

Bukavu : Léonce Muderwa dénonce la complicité avec les FDLR

Leonce.jpgLa tâche des militaires engagés dans les opérations Kimia 2 n’est pas allégée. Certains habitants du Sud-kivu sont en complicité avec les rebelles FDLR", a annoncé le gouverneur de la province du Sud Kivu. Louis Léonce Muderwa Cirimwami invite une fois de plus la population de son entité de se désolidariser de toutes les forces étrangères encore actives dans la province, en faveur de la paix.

Au cours d’un point de presse tenu ce mardi à Bukavu, le gouverneur du Sud-Kivu a déclaré : « Le diagnostic qu’on a fait démontre clairement qu’il y a une grande participation de nos propres compatriotes dans la perpétration de ces crimes. Et il y a des choses qui font mal même à d’autres niveaux : le fait qu’aujourd’hui, il y a encore des inquiétudes à Fizi, à Uvira et à Baraka. Pour 80%, c’est de notre faute, nous-mêmes ressortissants du Sud-Kivu à quelques niveaux de responsabilité (députés nationaux, sénateurs, gouverneur de province, ex-gouverneur de province etc.). C’est nous ici qui devons terminer ce problème-là. Nous devons nous impliquer davantage. Personne ne viendra terminer la question des Interhamwe FDLR sans nous-mêmes. Lorsque vous les hébergez, lorsque vous les mariez à vos enfants ! Nous devons redoubler de vigilance et nous devons dénoncer leur retranchement. »

A cet effet, un des chefs coutumiers du territoire de Fizi, tout en appuyant les affirmations du gouverneur, a indiqué que les combattants hutu rwandais vivent sur le dos de la population. Il exigent à cette dernière des activités commerciales conjointes, voire des mariages mixtes sont célébrés.
Réagissant aux propos du gouverneur, la société civile du Sud-Kivu, par la bouche de son président, a fait savoir que des propositions concrètes avaient été adressées à l’autorité au mois de mai dernier. Et c’est notamment une forte sensibilisation de toutes les couches sociales en vue de briser les diverses alliances entre de nombreux habitants et les FDLR.

Copyright Radio Okapi /L'expression